Fashion

Le marché des accessoires de mode se développe en Afrique de l’ouest (FR/EN)

13 Aug, 2019 • by Fashionomics Africa
Le marché des accessoires de mode se développe en Afrique de l’ouest (FR/EN)
Fashionomics Africa

La mode, ce n’est pas seulement les vêtements. Il y a aussi les accessoires. Qui dit accessoires de mode dit bien sûr sacs, bracelets, foulards, boucles d’oreilles, ceintures, chaussures et autres.

Les accessoires sont un élément indispensable pour un style vestimentaire réussi. Depuis la nuit des temps, ils se collectionnent. On les retrouve dans les armoires de Mme « Tout le monde » et sur les podiums du monde entier. Quelle femme n’a jamais voulu avoir de magnifiques boucles d’oreilles et bracelets assortis à sa tenue ? Autour du cou, sur la tête, ou au poignet, les accessoires de mode se multiplient au fil des années, au rythme de nos envies et de notre créativité.

A l’heure où de plus en plus de secteurs d’activité connaissent une baisse de leur vente, le secteur des accessoires de mode se stabilise plutôt dans plusieurs pays d’Afrique, et d’Afrique subsaharienne en particulier.

Pourquoi les accessoires changent tout ?

D’après la définition de Wikipédia, les accessoires de mode sont des éléments d’habillement adjoints au vêtement principal afin d’en souligner certains traits ou de le modifier. En plus donc de ce côté pratique ou symbolique, l’accessoire de mode valorise les tenues que nous portons, en apportant cette touche de style qui fera toute la différence. Il nous est déjà tous arrivé d’être dans un lieu où quelqu’un d’autre portait la même tenue que nous. Mais rarement les mêmes accessoires et la même tenue. Pour les personnes qui veulent être ou qui sont à la pointe de la mode, ces accessoires ne sont donc jamais sous-estimés.

Prenons un exemple comme la montre. Avec l’apparition des Smartphones, leurs ventes ont accusé d’importantes baisses. Mais toujours est-il qu’elles n’ont pas dit leur dernier mot. Lorsqu’on a les moyens de s’offrir une jolie montre, on ne peut pas s’en empêcher. Cela est peut-être dû au fait qu’on retrouve à chaque fois sur le marché des montres qui se mettent au goût du jour et qui suivent les différentes tendances pour reconquérir nos poignets.

Depuis quelques années, on assiste justement à une nouvelle mode. Celle des accessoires customisés avec du pagne. Bien évidemment, ils ont quelques avantages, notamment le fait que le client peut lui-même choisir de quoi sera fait sa ceinture, sa trousse, son étui à lunettes, son bandeau à cheveux, etc. Quoi de plus fun !

C’est sans doute à cause de certains arguments favorables que les accessoires de mode sont restés dans nos habitudes. Qui en est le précurseur ? Difficile d’y répondre. De toute façon, cela ne nous apportera pas grand-chose dans le cadre de cet article. Toutefois, il importe de se questionner sur l’avenir des accessoires customisés avec du pagne.

Pour l’heure, le secteur semble plutôt bien se porter. L’arrivée des accessoires customisés en pagne a d’ailleurs permis la création de nouveaux emplois. En effet, on retrouve sur le marché des designers spécialisés qui ont fait de ce business des accessoires leur activité principale.

Le secteur africain de l’habillement et du textile serait le second secteur à créer le plus d’emplois après celui de l’agriculture en Afrique subsaharienne, d’après la Banque Africaine de Développement. Au vu des nombreux et rapides changements qui s’opèrent dans ce secteur, cela n’a rien de surprenant.

Une fin prochaine pour les accessoires de mode en pagne ?

Il y a encore une dizaine d’années, on ne s’attendait pas à avoir autant d’accessoires customisés en pagne sur le marché. La plupart des accessoires de mode étaient soit en cuir, en perles, en laine, en plastique, etc., et surtout importés.

Mais ça, c’était une autre époque. Des chaussures aux bracelets en passant par les étuis de lunettes, les boucles d’oreilles et les sacs, on retrouve aujourd’hui toutes sortes d’accessoires customisés en pagne ou en motif de pagne. Il n’a pas fallu une dizaine d’années pour que le succès rencontré soit total, surtout auprès de la gente féminine.

Arrivera-t-il un jour où le textile sera si rare que le moindre mètre vaudrait de l’or ? Certainement pas, si on se fie aux efforts qui sont fournis par les divers décideurs publics et privés pour redynamiser le secteur africain. De plus, il faut savoir qu’il ne faut pas plusieurs mètres de pagne pour réaliser certains accessoires. Parfois, même une petite découpe est suffisante pour confectionner des boucles d’oreilles customisées. Si la réponse à cette question est non, peut-on donc estimer que les accessoires de mode customisés avec du pagne ont encore de beaux siècles devant eux ? Comme d’habitude, les choses ne sont pas aussi simples qu’elles paraissent.

Certes, on n’a pas à craindre une pénurie de textile de sitôt. Par contre, il y a un problème qui pourrait freiner, voire stopper le développement des accessoires customisés avec du pagne. C’est la paresse intellectuelle. En fait, ce qu’il faut comprendre par-là est que les designers doivent faire preuve de beaucoup de créativité pour réussir à maintenir les clients sous le charme de ces accessoires. Parce que si dans 5 ou 10 ans la plupart d’entre eux continuent à fabriquer des accessoires avec du pagne Wax comme ils le font présentement, il risque d’avoir une grande ressemblance entre les produits.

Et alors plus personne n’en voudra.

Il est donc important que les designers pensent à varier autant que possible les matières utilisées pour réaliser leurs accessoires. En dehors des tissus industriels européens comme le wax, le java, le fancy, le super wax, etc., il y a aussi les autres types de pagne dit traditionnel comme le Kenté ou Kita, le bogolan, le pagne Baoulé, le Ndop, le Faso Dan Fani, le Rabal ou encore le Kan vô. Parfois, des combinaisons peuvent s’avérer nécessaires pour obtenir des créations toujours plus originales et continuer à faire développer ce secteur en Afrique subsaharienne.

---------------------------------------------------------------------- ENGLISH VERSION -----------------------------------------------------------------------------

The fashion accessories market is developing in West Africa

Fashion is not just about clothes. There are also accessories such as bags, bracelets, scarves, earrings, belts, shoes and others.

Accessories are essential for a successful dress style. For a very long time, they have been collected. They are found in wardrobes and international podiums. Which woman has never wanted to have beautiful earrings and bracelets matching her outfit? Around the neck, on the head, or on the wrist, fashion accessories are multiplying over the years, to the rhythm of our desires and our creativity.

At a time when more and more industries are experiencing a decline in sales, the fashion accessories sector is stabilizing in several African countries, particularly in sub-Saharan Africa.

Why accessories change everything?

According to Wikipedia's definition, fashion accessories are items of clothing that are attached to the main garment in order to emphasize certain features or to modify it. In addition to this practical or symbolic side, the fashion accessory enhances the outfits we wear, bringing this touch of style that will make the difference. We have all been in a place where someone else was wearing the same outfit as us. But rarely the same accessories and the same outfit. For people who want to be or who are at the forefront of fashion, these accessories are never underestimated.

Let’s take the watch. With the advent of smartphones, their sales have fallen sharply. However, when we have enough money to buy a nice watch, we do not hesitate. This is perhaps because we find on the market every time watches that are up to date and that follow the differences trends in order to regain our wrists.

Over the last years, we have been witnessing a new trend: accessories customized with loincloth. Customers can now choose for themselves what their belts, kits, glasses cases, hairbands, etc. will be made of. How fun is that!

It is probably because of some favorable arguments that fashion accessories have remained in our habits. Who are the precursors? Difficult to say. In any case, it will not do much for us in this article. However, one can only wonder about the future of customized accessories with loincloths.

For now, the sector seems pretty good. The arrival of custom accessories in loincloth has also allowed the creation of new jobs. Indeed, we find on the market specialized designers who are mainly in the accessories business.

The African apparel and textile sector is the second sector to create the most jobs after agriculture in sub-Saharan Africa, according to the African Development Bank. In the light of many and rapid changes in this sector, this is not surprising.

A near end for fashion accessories in loincloth ?

Ten years ago, we did not expect to have so many custom accessories on the market. Most fashion accessories were either leather, pearls, wool, plastic, etc., and most importantly imported.

But that was another time. From shoes to bracelets to glasses cases, earrings and bags, we find today all kinds of custom accessories in loincloths. In less than ten years, the success is immediate, especially with women.

Will there be a day when the textile will be so rare that any meter would be worth gold? Certainly not, if we rely on the efforts that are being made by the various public and private decision-makers to revitalize the African sector. In addition, we must know that with only a few meters of loincloth, we can realize some accessories. If the answer to this question is no, can we consider that fashion accessories customized with loincloth have a future? As usual, things are not as simple as they seem.

Certainly, we don’t have to worry about a textile shortage anytime soon. On the other hand, there is a problem that could slow or even stop the development of custom accessories with loincloths. It is intellectual laziness. In fact, designers have to be very creative in order to capture customers. Because if in 5 or 10 years most of them continue to manufacture accessories with Wax loincloth as they currently do, it may have a great resemblance between the products.

And then nobody will want them.

It is therefore important that designers think to vary as much as possible the materials used to make their accessories. Apart from European industrial fabrics such as wax, java, fancy, super wax, etc., there are also other types of traditional loincloth like Kenté or Kita, bogolan, Baoulé loincloth, Ndop, Faso Dan Fani, Rabal or Kan Vô. Sometimes, combinations may be necessary to obtain ever more creative creations and continue to develop this sector in sub-Saharan Africa.

email Newsletter

Business Opportunities

View All

Latest Jobs

View All
language An initiative of
African Development Bank Group